Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : SOLIDAIRES-Ariège 21 rue des Chapeliers FOIX 09000
  • SOLIDAIRES-Ariège 21 rue des Chapeliers FOIX 09000
  • : Blog d'informations de l'Union Syndicale Solidaires09
  • Contact

   CONTRE-REFORME

     du FERROVIAIRE

   DECRET SOCLE - CCN

REVENDICATIONS SUD-Rail

 

 

LEUR FAIRE ¨PEUR"

Même pas HONTE !!!

PETITION

Blog d'informations

pour les Cheminots 

 

INTERNATIONAL SUD-Rail

Liste D'articles

  • Manifestation 15 septembre 2016
  • Le 15 septembre... on redémarre
    L’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires, Fidl, Unef, UNL s’est quittée en juillet sur la décision d’appeler à une nouvelle journée le 15 septembre. Des actions ont eu lieu dans plusieurs villes pendant l’été. Pour Solidaires le 15 doit donner, dans...
  • Communiqué attentat Nice
  • COMMUNIQUE 11/07/2016
    Communiqué Foix, le 11 juillet 2016 Encore une fois le passage en force en utilisant le 49,3. Encore une fois les députés échouent à déposer une motion de censure. Encore une fois nous laissons diriger nos vies par une minorité au pouvoir. Encore une...

17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 09:00

Appel des organisations: CGT, FO, FSU, FGR-FP, LSR, SOLIDAIRES

 

CONTRE L’AUGMENTATION DE LA PAUVRETE CHEZ LES RETRAITE(E)S
        TOUS SOUS LA HALLE LE 24 NOVEMBRE 2015 A FOIX A 10h30

 

Depuis 1993 les mesures prises par les différents gouvernements de droite ou socialiste ont fait baisser considérablement les pensions :

  • prise en compte des 25 meilleures années au lieu des 10 pour le calcul du montant de la pension dans le privé et 6 derniers mois dans le public 
  • la durée de cotisation
  • la décote
  • l’indexation des pensions sur l’indice des prix
  • le blocage du point d’indice dans la fonction publique

CONSEQUENCES :
Depuis 15 ans, les retraité(e)s ont perdu 20 % de leur pouvoir d’achat accentué par :

  • l’augmentation des prix
  • la baisse des pensions
  • l’augmentation des impôts
  • le gel des pensions depuis 30mois (en dehors du super cadeau  d’augmentation       de 0,1% qui relève de la provocation)

La pension moyenne étant de 1306 € brut par mois (avec seulement 993 € pour les femmes) la très grande majorité des retraité(e)s est directement impactée par le poids croissant des dépenses contraintes et la diminution du pouvoir d’achat.

La situation des personnes touchant une pension de réversion s’avère préoccupante et elle concerne 4,4 millions de personnes, essentiellement des femmes.

Des services publics qui ne répondent plus aux besoins des retraité(e)s : transports, santé, aide à l’autonomie pèsent sur leur niveau de vie.

Mais dans quelle instance les retraité(e)s peuvent-ils être écoutés ? Aucune !!!

En effet depuis la dernière réforme de 2014, l’évolution du montant des pensions est décidée par le gouvernement seul, sur la base d’un rapport du comité de suivi des retraité(e)s où ne siège aucune organisation de retraité(e)s. Ce comité doit être en hibernation prolongée !!!

C’est honteux et inadmissible car si aujourd’hui nous sommes 15 millions, dans 10 ans nous serons 20 millions : NOUS REPRESENTONS UNE FORCE NON NEGLIGEABLE et il serait juste que nous soyons représentés dans toutes les instances qui nous concerne. C’est cette force qu’il faut mettre dans la rue pour faire entendre nos revendications face au mépris de nos gouvernants qui dépensent sans compter uniquement pour les patrons, sans effet sur l’emploi, aggravant l’austérité

IL FAUDRA ETRE NOMBREUX LE 24 NOVEMBRE 2015 

POUR EXIGER:

  • l’arrêt du gel des pensions et l’abrogation des mesures fiscales régressives contre les retraité(e)s
  • l’augmentation des pensions directes et de réversion pour les femmes et les hommes.
  • l’amélioration du pouvoir d’achat des retraité(e)s, et aucune pension inferieure au smic pour une carrière complète.
  • Le retour à une revalorisation annuelle des pensions au 1 janvier de l’année et en prenant en compte l’évolution des salaires.
  • Une 5ème branche sécurité sociale pour tenir compte du vieillissement de la population prenant entièrement en charge la perte d’autonomie.
  • Le développement et le renforcement des services publics indispensables à une vie digne en particulier dans le domaine de la santé.

 

Et comme si cela ne suffisait pas !!!!!

3 organisations syndicales minoritaires de salariés ont signé un accord assassin pour les futurs retraité(e)s entérinant l’âge de départ en retraite à 63 ans pour les régimes complémentaires AGIRC et ARRCO et de fait l’âge de départ du régime général de 62 à 63 ans, ainsi qu’un cadeau supplémentaire au patronat en diminuant leur part de la cotisation Accidents de Travail et Maladies Professionnelles, et une baisse des pensions présentes et futures.

UNE RAISON SUPPLEMENTAIRE POUR MANIFESTER NOTRE COLERE

LE MARDI 24 NOVEMBRE SOUS LA HALLE A FOIX A 10H30
 

DES TRANSPORTS EN BUS SONT ORGANISES :

Départ de Saverdun avec arrêt à Pamiers et Varilhes

Lidl Saverdun    09:30           

Rond-point Picard surgelés Pamiers 09h45                                    

Parking Pizzéria Varilhes (face au Chiva)  10:00

Champ de mars Foix  10:20 

Départ d’Ax avec arrêt à Les Cabannes et Tarascon

Eglise Ax 09:30

Place Les Cabannes 09:48

St Roch Tarascon  10:00

Champ de mars Foix 10:20

Départ en co-voiturages avec : 

Départ de l’UL de Lavelanet à 9h30
Départ de Saint-Girons 9h30 du rond-point Balagué

Une société est jugée à la façon dont elle traite ses aînés …

Publié par solidaires09 - dans RETRAITE-E-S
commenter cet article
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 11:05

retraité-es Solidaires 09 

NON à l’austérité

Le pouvoir d’achat des retraité-es baisse, beaucoup pour celles et ceux qui cumulent les mesures d’austérité :

  • blocage de la pension jusqu’en octobre 2015, non revalorisée depuis le 1er avril 2013. Sous la pression, le gouvernement a annoncé une « prime exceptionnelle » de 40 euros, sans influence sur le décalage entre la pension et l’inflation, ainsi qu’une hausse de 8 euros du minimum vieillesse, lequel reste inférieur de 193 euros au seuil de pauvreté… et récupérable sur la succession.

  • Fiscalisation du supplément de 10 % de la pension pour les personnes ayant élevé au moins 3 enfants.

  • Création de la CASA (contribution additionnelle de solidarité pour l'autonomie de 0,3 %) pour les retraités imposables, soi-disant pour payer l’aide à l’autonomie, mais qui a servi à autre chose jusque là.

  • Disparition totale en 2014 de la demi-part fiscale attribuée aux veuves et veufs ayant élevé 2 enfants.

  • Ces mesures vont rendre imposables des retraité-es qui va, de plus, entraîner d’autres impôts : locaux, TV, CSG réduite de 3,8 % ou entière 6,6 %...

 

Toutes ces mesures s’ajoutent à celles subies par l’ensemble de la population :

  • augmentation de la TVA, de 19,6 à 20 %, alors que santé, logement, énergies, alimentation… flambent,

  • « économies » pour payer le cadeau du pacte d’irresponsabilité au patronat : 10 milliards pris sur l’assurance maladie, 18 milliards sur le fonctionnement de l’Etat et 11 milliards aux collectivités locales et à leurs services publics, services sociaux, services de proximité et d’aide à la personne.

 

Toutes ces mesures amplifient la perte de pouvoir d’achat des pensions ayant subi lesdifférentes « contre-réformes » des retraites : allongement des durées de cotisation pour bénéficier d’une retraite au taux plein, décote, calcul de la retraite sur les 25 meilleures années au lieu des 10 pour le régime général, indexation des retraites sur les prix et non plus sur les salaires…

 

La révolte des retraité-es

La pauvreté progresse, les queues devant les impôts s’allongent pour négocier un étalement des paiements…

Le 3 juin 2014, des organisations de retraité-es (CGT, CFTC, CGC, FO, FSU, Solidaires, FGR-FP, LSR-Loisir-Solidarité-Retraite, UNRPA-Union Nationale des Retraitées et des Personnes Agées)ont organisé une très forte manifestation nationale de 20 000 personnes à Paris et des rassemblements dans les départements pour protester contre la politique menée par le gouvernement. Le gouvernement n’a cédé que sur la prise en compte partielle des discussions engagées fin 2013 sur l’adaptation de la société au vieillissement : il a déposé un projet de loi au Parlement… que nous devrons améliorer par nos actions.

Nous devons nous imposer avec encore plus de forcespour que cesse cette austérité que le gouvernement veut augmenter car ses mesures d’économies 2014 n’ont pas rapporté les 21 milliards d’économies prévues pour pouvoir faire cadeau au patronat du pacte d’« irresponsabilité ».

Le 30 septembre, se mobilisent les mêmes 9 organisations de retraité-e-s, dont des associations qui appellent rarement à manifester. C’est la situation dramatique de nombreux retraité-e-s, c’est la volonté affirmée du gouvernement de poursuivre et d’amplifier l’austérité, qui nous motivent plus à agir avant qu’il ne soit trop tard.

 

De l’argent pour les pensions, il y en a !

 

Le gouvernement actuel poursuit la politique des précédents, de partage de plus en plus inégalitaire des richesses.Ce sont maintenant 220 milliards d’euros d’aides publiques qui ont été donnés aux entreprises, sans contrôles, sans contreparties, sans évaluation. Pourtant, tous les observateurs attentifs constatent que, depuis des dizaines d’années, cela n’a servi ni à l’investissement, ni l’emploi. Le chômage ne cesse d’augmenter.

Il remet en cause les retraites, accumule les mesures fiscales et les « économies »… tout cela pour éponger ces milliards versés au patronat et aux actionnaires, pour continuer à se montrer très laxiste à l’égard de la grande fraude, à permettre aux multinationales du CAC 40 de ne payer pratiquement aucun impôt sur les sociétés (à la différence des PME).

Un autre choix s’impose

 

La baisse continuelle du pouvoir d’achat des retraités n’est pas la bonne réponse à l’amélioration de la situation financière des régimes de retraites. L’austérité n’est pas la bonne réponse pour inciter à acheter, relancer l’économie et réduire le chômage.

Il faut cesser les cadeaux au patronat et aux actionnaires pour cesser aussi l’austérité, il faut élargir l’assiette des cotisations sociales à tous les revenus distribués par les entreprises.

  •  Contre le gel des pensions et retraites. Pour l’amélioration du pouvoir d’achat de tous les retraités, pour un rattrapage immédiat des pertes accumulées et le retour à la revalorisation annuelle de toutes les pensions au 1er janvier.
  • Pour une loi progressiste sur l’adaptation de la société au vieillissement, financée dans le cadre de la solidarité nationale et intergénérationnelle ne laissant pas de reste à charge aux personnes en perte d’autonomie et à leurs familles.

  • Pour le développement de services publics de qualité et de proximité indispensables à l’ensemble des citoyens (santé, transport, culture…)

  • L’abrogation des mesures régressives, notamment la suppression de la ½ part fiscale et la fiscalisation des 10 %.

Mardi 30 septembre 2014

 

dans tout le pays, les retraité-es seront mobilisé-es dans l'unité syndicale…

 

Venez nombreux au rassemblement-manifestation à Toulouse le 30/09/2014

 

Pour l'Ariège un bus sera affrêté pour se rendre à Toulouse

 

Si vous êtes partant-es contactez l'UD CGT pour les réservations de places et les modalités horaires.

 

Rassemblement métro Jean Jaurès à 10h30.

 

 

 


Publié par solidaires09 - dans RETRAITE-E-S
commenter cet article
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 21:48

manifestations du samedi 6 novembre

 

avec ce clip réalisé par Solidaires sur la manif parisienne en cliquant ici : on lache rien

un petit air qui devrait vous rentrer dans la tête et qu'on va retrouver longtemps dans les manifs et actions...

 

mais aussi ici en Ariège avec un article sur le site bella ciao action péage samedi 6 novembre pamiers

ou bien cet article le reportage d'ariegenews

 

 

 

Mercredi 27/10/10 

Amplification de la grève à Aubert Duval à Pamiers

BLOCAGE TOTAL PAR LES SALARIES EN LUTTE

 

  C'est tout un symbole économique dans la lutte actuelle pour les Retraites !! Les salariés en lutte de l'usine Aubert Duval à Pamiers , le plus gros employeur privé du département avec plus de 800 salariés ,ont  débuté  une grève reconductible depuis ce mercredi matin avec plusieurs jours de blocage de la production en perspective ; les grévistes se relaient pour bloquer toutes les entrées et sorties de camions . Le piquet de grève est installé côté rivière (ariège) de l'autre côté de l'entrée principale tous les jours de 7h à 20h
Nous invitons tous les citoyens à soutenir de façon importante cette lutte emblématique notamment en passant sur place quelques minutes ou quelques heures (ambiance chaleureuse garantie ) et en apportant tout ce qui peut marquer leur solidarité
Idem pour le piquet de grève du Smectom du plantaurel (pamiers varilhes) qui se poursuit depuis mercredi dernier et qui est prévu pour durer ... 

    

Lundi 25 octobre , c'est dans le froid et dans la neige qu'une action unitaire de blocage de l'accès au Pas de la case s'est déroulée au rond point de l'Hospitalet près d'Andorre. Zéro degré selon la Police , 20 degrés selon les nombreux manifestants ,  si l'on tient compte de la chaleur des échanges : ah ! quel poète dira l'odeur des palettes qui brûlent au petit matin ?!!!

 

 

Mardi 26/10 c'est sur St Girons sortie St Lizier (route de tarbes) , qu'une action de tractage transformée en blocage s'est déroulée au rond point où se trouve le Mac Do et le Netto ! Quelques tensions avec la police locale...

 

Parallèllement rappelons que la grève est reconduite chez les cheminots , au Smectom du Plantaurel (canton de Pamiers) et sous forme d'arrets de travail au Chiva, au CHAC et dans certaines mairies...

 

Le prochain grand rendez vous de la semaine est pour demain jeudi 28/10 avec une nouvelle Journée Nationale d'Action JNA .

En Ariège , deux manifestations sont organisées successivment par l'intersyndicale départementale:

- 10h à Foix derrière la Poste , Champ de Mars , parcours manif en ville qui se terminera à la Gare

Départ en voiture , covoiturage à organiser, en direction de St Girons :

- à partir de 14h30 débutera sur la place de la Mairie la seconde manif de la journée

 

On ne lâche rien !


Entamer une 3ème semaine de grève interprofessionnelle, c’est forcément difficile ; d’autant que nous sommes en période de vacances scolaires. L’Union syndicale Solidaires s’efforce depuis des semaines de donner les
informations vraies sur la réalité du mouvement, des informations non diffusées par beaucoup lorsqu’elles montrent la force et la capacité de notre lutte. Aujourd’hui, il faut le dire, la grève a baissé d’un cran. Plusieurs Assemblées Générales ont suspendu le mouvement jusqu’à la journée nationale de jeudi 28 octobre, en constatant et déplorant l’insuffisance du soutien nationale à la grève.
Mais des centaines d’actions se sont encore déroulées ce lundi : tout d’abord, il reste des secteurs en grève dans tout le pays ; et puis il y a ces nombreuses actions collectives décidées unitairement, dans beaucoup de villes : blocages, manifestations, aide aux piquets de grève, etc. Demain, les organisations de jeunes organisent des manifestations.
Nous aurions été en meilleure position si Solidaires et FSU avaient été suivis par l'intersyndicale dans nos demandes de soutien des actions en cours et d'une journée plus proche pour les étendre, mais il se passe encore beaucoup d'initiatives au plan local, le rapport de forces s'organise dans l'unité dans une majorité de localités.
La solidarité
La solidarité intergénérationnelle s’exprime à travers l’implication dans le mouvement des lycéen-ne-s par exemple, mais aussi par les participations aux manifestations des retraité-e-s. C’est toute la population qui est concernée par les choix pour l’avenir, et c’est dans toute la population que le rejet de cette loi injuste est massif.
La solidarité, c’est aussi les nombreuses initiatives de soutien financier comme ici en Ariège (voir dossier Caisse de Solidarité dans la rubrique Retraité-e-s ci contre) . Là encore, il s’agit pour des dizaines de milliers de personnes de marquer leur appui aux grévistes. Pour autant, il est de notre responsabilité de dire que ces gestes solidaires ne peuvent remplacer l’engagement concret dans le mouvement, à travers la grève, les manifestations. Bien sur, nous savons que beaucoup ne sont pas en situation de faire grève par exemple (chômeurs/ses, retraité-e-s, jeunes en formation) et nous saluons leur engagement !
La solidarité interprofessionnelle est aussi une caractéristique forte de ce mouvement. Localement, au plus près du terrain, les militant-e-s de diverses organisations syndicales se retrouvent ensemble, pour décider et agir en commun. Le syndicalise interprofessionnel montre là toute son utilité, et aussi ses faiblesses, conséquences de trop d’années où il a été un peu trop oublié au profit des réunions « institutionnelles » dans les entreprises. Mais le travail effectué à la base durant ce mouvement va permettre d’être plus forts dans la durée.
Tiens, revoilà le MEDEF !
Le projet de loi du gouvernement sur les retraites ne fait que répondre aux desidereta du patronat : faire travailler plus les salarié-e-s, ne pas toucher et même augmenter les profits de celles et ceux qui s’enrichissent de notre travail.
Durant des mois, après avoir écrit le texte du gouvernement, le MEDEF s’est fait très discret. Mais depuis quelques jours, la grève et le mouvement social en cours l’obligent à sortir de son silence : Mme Parisot court de média en média pour dire à quel point tout ça coûte cher. Oui, notre action a des répercussions sur les marges de profit du patronat et, ça, il n’aime pas ! Que le MEDEF demande donc à ses amis de tirer le bilan de la révolte sociale en cours en abandonnant ce projet de loi !



 

 

Rappel : EVACUATION BLOCAGE

ENTREPRISE DEANJEAN LOGISTIQUE

PAR LES FORCES DE "l'ordre"?

 

 

Le blocage de l'entreprise Denjean Logistique à Mazères prés de la sortie auroroute , s'est terminé le matin du vendredi 22 octobre vers 10h30 par une intervention des forces de "l'ordre" . Ils étaient une quarantaine de gendarmes face à une trentaine  de citoyen-nes présent-es sur le site à cette heure là !!

 

 

 

Difficile de négocier  : les ordre d'évacuation et de déblocage de l'entreprise venant , nous ont ils dit, du plus haut sommet de l'Etat ! avec le relais du Préfet ... Comme convenu en AG au cours de la nuit , les bloqueur-euses ont donc plié boutique calmement en prenant la précaution de tout ranger sur le site afin que tout soit propre pour une prochaine action !!! Et tout ça , sous le regard des caméras des gendarmes qui filmaient en continu l'évacuation , après avoir conscencieusement noté les plaques d'immatriculation de  tous les véhicules ...

 

Les bloqueurs se retrouvaient ensuite ,comme convenu en AG ,sur une aire de repos à proximité pour décider de la suite de l'action . Après des débats et échanges d'infos sur les actions en cours ou à venir décision unanime était prise d'aller rejoindre le deuxième point de blocage à Varilhes près de Pamiers sur le site du SMECTOM du Plantaurel. Là bas pour la troisième journée les salarié-es en grève massive bloquent les entrées de véhicules de l'entrepirise : vehicules de rammassage d'ordures ménagères , déchetterie etc...

Une assemblée générale élargie entre grévistes et bloqueurs citoyens permettaient d'échanger les infos notamment celles en provenance de l'intersyndicale départementale )mais aussi sur les infos concernant les évacuations avec violences policères sur les nombreux sites sensibles (raffinéries, autres plateformes de ravitaillement de la distribution) mais aussi à Toulouse où des cheminots se sont vus chargés par les CRS !


Le blocage du SMECTOM se poursuivra la semaine prochaine : allez soutenir les grévistes en lutte .

 

rappel : le blocage de l'entreprise Deanjean se faisait depuis hier soir au nom du Collectif Ariégeois de défense des retraites avec les organisations et structures qui en font partie (rappel : syndicat = Solidaires , assocation Attac , partis politiques : pcf, npa, pg, europe écologie ...) et de nombreux citoyen-nes
nous avons eu aussi le soutien de syndicalistes cgt (dont ceux du smectom , sncf, et ...deanjean !!)  , de la fsu . au niveau de Solidaires plusieurs secteurs représentés : emploi, rural, educ, rail, onf...



Un communiqué a été diffusé ce matin (avant l'évacuation policière !)

 

Parmi les premières organisations signataires :  SUD-SOLIDAIRE,ATTAC 09, PCF 09, PG 09, NPA 09, Les Verts et Europe Ecologie 09, Le Front Syndical de Classe.

Site Denjean à Mazères (09270) : le blocage continue !

 

Depuis Mercredi 20 Octobre, à 5 heures du matin, des manifestants bloquent la plateforme logistique des transports Denjean à Mazères.

Cette action s’inscrit dans un mouvement de contestation globale issu de la lutte contre le démantèlement des retraites.

L’objectif du gouvernement est clairement d’en finir avec le système des retraites par répartition au profit d’un système par capitalisation. Cette démarche correspond à la logique du capitalisme financier.

 

En Ariège, l’entreprise Denjean Logistique symbolise ce système économique libéral. En effet des entrepôts de Mazères partent des camions qui alimentent la grande distribution, pour le plus grand profit des actionnaires.

Il est insupportable que les intérêts financiers passent avant l’intérêt commun.

Nous ne battrons pas en retraite !

Rejoignez-nous, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, sur le site situé ZI Bonzom à Mazères.

Signé : l’Assemblée de blocage de Denjean et le Collectif Retraites 09.

 

mardi 19 octobre , encore un rendez vous réussi de manifestations et de protestations contre la réforme des retraites .

Et ce en deux temps :  tout d'abord dès 9h30 un groupe de militants déterminés composé pour l'essentiel de salariés d'EDF, de la DIRSO et de cheminots a bloqué pendant plusieurs heures le rond point juste avant le Pas de la Case. Les douaniers et les gendarmes sont venus constater les dégâts - d'énormes bouchons - mais sans pouvoir entamer la détermination des manifestants.

Ensuite  à partir de 10h à Foix sur Villotte débutait la manifestation , devenue traditionnelle, par une prise de parole au nom de l'intersyndicale , assurée brillamment par Fabio de la FSU.

Au début quelques inquiétudes sur le nombre de manifestants qui semblait en baisse mais très rapidement de nombreux renforts ont permis de dépasser encore des records de participation avec près de 17 500 manifestants annoncés par l'intersyndicale !!

A noter un durcissement de l'attitude des manifestants au passage devant la préfecture avec force cris, slogans, feu de papiers etc... Comme annoncé , la fin de manif s'est terminée par un pique nique géant et un sit in devant la mairie qui s'est prolongé jusqu'à près de 15h.

La cause de cette prolongation résidait dans la volonté farouche des participants de marquer leur solidarité avec le militant de la CNT auditionné au commissariat de police en haut de Vilotte. Au final, ce militant fut libéré sous les hourras de la foule : pour sa dégradation d'un guichet  de banque lors d'une manif il "écope" d'un rendez vous le 22/11 avec une association de médiation familiale ASJOA qui travaille pour le Tribunal de Grande Instance !!

L'Assemblée Générale qui a suivi , à l'initiative de la FSU avec le soutien de Solidaires, a réuni une centaine de manifestants et a permis de faire le bilan sur la journée de grève et d'échanger les infos sur les actions à venir.

L'idée a été lancée notmment de constituer des Comités de Grève dans le maximum de localités de l'Ariège pour initier des actions au plus près (et éviter aussi les déplacements qui vont être rendus difficiles avec les possibles pénuries de carburants)

A noter  enfin, que la caisse de soutien aux grévistes initiée par le Collectif Ariègeois de Défense des Retraites et soutenue par FSU et Solidaires, a à nouveau permis de recueillir près de 900 euros de dons !!  voir ci joint dans la rubrique "retrait-e-s" la charte provisoire adoptée avec les modalités et les coordonnées pour les envois de soutiens

 

 

Mercredi 20 octobre matin 4h30 action de blocage de la Plateforme Logistique de DENJEAN à Mazères - près de l'entrée autoroute.

Si vous voulez savoir ce que fait précisémment cette entreprise regardez la video de promotion sur leur site , c'est impressionnant 

http://www.denjean.fr/logistique/qui_sommes_nous.php

 

En plus des salariés de l'entreprise Denjean , de nombreux secteurs d'activité sont représentés dont il est difficile de faire un décompte complet . Citons notamment le secteur de l'énergie (edf , erdf...) , aubert duval, les cheminots, l'adapéi, l'Office national des Forets, l'équipement et l'agriculture (DDEA, DIRSO...), les personnels de l'éducation , du conseil général... plus des citoyens en soutien dont ceux du Collectif Ariégeois de défense des retraites, le PCF... 

soupe faite sur place , des grillades, du vin, des jus de fruits, des instruments de musique, des chanteurs et chanteuses ...de la détermination , de la joie d'être ensemble ! 

  

 

- autre blocage depuis 4h30 du matin devant le SMECTOM du Plantaurel à Varihles zone Cap Delta autour des salariés en lutte de cette entreprise.

 

- troisième action de la journée a débuté aussi , tôt le matin à Lavelanet près du Lycée Jacquard ; en voici un compte rendu d'un des participants + les perspectives :

1. Aujourd’hui (mercredi 20 .10) blocage de 8h à 11h du  LP jacquard à Lavelanet avec l’ensemble des personnels grévistes et  non grévistes du LP, des salariés de Lavelanet et d’ailleurs, des personnels de l’Education Nationale venus d’autres établissement (LP Durroux, 1collègue du collège pasteur, des instit…), des élèves de Mirepoix et des élèves du LP Jacquard.

 

2. À l’issu du blocage les personnels de Jacquard ont décidé de ne pas continuer le blocage mais de venir au soutien des personnels de cuisine du LP Jacquard, qui débrayent Jeudi et vendredi de 12h à 13h, par une manifestation qui partira du LP et qui ira devant la mairie de lavelanet.

 

3. Puis distribution de 1200 tracts de 11h à 12h.

 

A titre d’information :

- la plateforme de Logistique Dejean est en cours de blocage à Mazères. Les bloqueurs ont besoin de soutien. Les créneaux sont de 16h à 20h, de 20h à 12h et de 12h à 5h. Pour s’inscrire contacter Gilles au 0682813280

- demain Jeudi manifestation à Foix à 10h qui partira devant le conseil général pour aller vers la préfecture

- Le SECTOM (déchetterie)  de Lavelanet est en grève reconductible depuis hier et au moins jusqu’à Vendredi. Gars super motivés qui rejoindront le cortège de Lavelanet demain à 12h au rond point de Super U

 

Jeudi 21 octobre

  • 10h rassemblement devant les caisses sociales en grève (cpam, caf, msa) puis devant le Conseil Général à Foix puis manifestation réunissant salâriés en lutte et lycéens pour rejoindre la préfecture où une motion  a été déposée

  • autre action à Pamiers à partir de 10h devant l'usine Aubert Duval où les salariés appelés par la CGT à débrayer ont été rejoints par les lycéens pour aller en manifestation jusqu'à la sous préfecture où une délégation CGT, Solidaires, PCF, lycéens a été reçue
    .Le mot du jour revient à un lycéen du LEP Irénée Cros qui a dit calmement à la représentante du sous préfet : "la France : elle coule"

poursuite du blocage de Deanjean Logisitique à Mazères

poursuite du blocage du SMECTOM à Pamiers

 

 

Semaine du 11 au 17 octobre

 

Petit Bilan d'une semaine qui a vu un crescendo d'actions, d'initiatives après la manif monstre à Foix du mardi  12  octobre    avec des chiffres  en forte progression avec près de 16 000 manifestants  à Foix -historique !-  grace notamment à l'apport des lycéen-nes et étudiant-es (citons par exemple les élèves infirmières de l'IFSI).

Dès mercredi 13/10 notamment à Mirepoix la cité scolaire était toujours en ébullition avec des jeunes aidés d'adultes qui manifestaient dans la rue sous forme de barrages filtrants ...

Le jeudi 14/10 une multiplicité d'actions lycéennes toujours à Mirepoix , mais aussi à Foix , à St Girons et surtout à Pamiers où les lycéen-nes du Castella , d'Irénée Cros etc.. faisaient une jonction spectaculaire avec la manif organisée par CGT, FSU et Solidaires , avec l'appui du Collectif Ariégeois pour la Défense des Retraites , autour principalement des salarié-es d'Aubert Duval, des cheminots et des personnels de l'éducation en grève ou en débrayage...

A St Girons le soir , la distribution de tract unitaire initiée par l'intersyndicale a reçu l'appui de lycéen-nes et s'est transformée en blocage de rond point pendant quelques minutes

Vendredi 15/10 même schéma autour de lycées avec les personnels en grève : distribution de tracts, rassemblement... Mirepoix, Tarascon, Foix...

Samedi 16/10 la manifestation de Pamiers a réuni + de 13 000 manifestants soit encore une progression par rapport à la seul manif comparable du samedi 2 octobre (12 000) !!

A noter , important, le lancement au cours de cette manifestation d'une caisse de solidarité avec les grévistes soutenue par le Collectif Ariégeois pour la défense des retraites , Solidaires et FSU : gros succès avec déjà + de 1 500 euros récoltés . Merci aux généreux donateurs ! Plus de précisions sur cette caisse de grève seront fournies dans les prochains jours...

Enfin , ce dimanche 17/10  une opération coup de poing surprise , était organisée à l'initiative des électriciens et gaziers pour lancer leur entrée en grève reconductible : un blocage de plus d'une heure du tunnel de foix avec le soutien d'autres secteurs et salariés en lutte !

Publié par solidaires09 - dans RETRAITE-E-S
commenter cet article
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 20:49

 

CAISSE DE SOUTIEN AUX GREVISTES "RETRAITES"

Solidaires Ariège / FSU 09 /

Collectif Ariégeois de Défense des Retraites

 

PROJET DE CHARTE DE FONCTIONNEMENT/ Foix octobre 2010

 

UNE CAISSE DE SOUTIEN C’EST QUOI ? POURQUOI FAIRE ?

Le mouvement de lutte sur les Retraites prend des formes multiples mais c’est par la grève totale ou des arrêts de travail ponctuels que de nombreux salarié-es de tous secteurs public et privés s’inscrivent dans cette lutte. La caisse de soutien ne vise pas à se substituer aux solidarités internes des entreprises ou des syndicats mais à apporter un soutien financier à toutes celles et ceux qui ne peuvent en bénéficier.  Elle permet aussi et surtout à tous les citoyen-nes qui ne peuvent pas se mettre en grève d’exprimer leur solidarité de façon tangible avec les grévistes .

 

QUI CONTROLE CE MOUVEMENT D’ARGENT ?

En accord avec les organisations syndicales Solidaires Ariège et FSU 09 et le Collectif Ariégeois de Défense des Retraites , un livret A a été ouvert spécialement à la Banque Postale à Foix . Pour des raisons de simplification de démarches d’ouverture ce compte spécifique est associé avec celui de Solidaires Ariège . Les 2 organisations syndicales et le Collectif ont désigné en leur sein 2 personnes qui contrôlent aussi ce compte : par la réception des dons en numéraire et des chèques et l’alimentation des tableaux de suivi. Nous travaillons dans l’entente et le respect.

 

QUI PEUT DONNER ? COMBIEN ET COMMENT FAUT-IL DONNER?

Qui ?  nous privilégions les dons individuels car au-delà des montants des sommes collectées nous pensons qu’il est essentiel de tenir à jour le nombre des donateurs individuels pour démontrer que le soutien et la solidarité sont les plus larges possibles. Nous pouvons recueillir les noms des donateurs et établir un reçu simple. L’anonymat des donneuses et donneurs devra être respecté.. 

Combien ? LA SOMME A DONNER EST LIBRE ET PEUT ETRE RENOUVELEE

Comment ? dons en espèces, chèques ou tickets restaurant ou de préférence chèques bancaires établis à l’ordre de « Solidaires 09» sont possibles > préciser au dos « solidarité grèves retraites ». Des virements sont également possibles. Au moment des actions, manifs … nous tiendrons un point fixe de collecte identifié de façon unique et claire > en fin de l’action ou de la manif nous assurons un comptage en commun des sommes collectées qui seront ensuite versées sur le compte ouvert,

Adresses postales retenues pour envois des dons / chèques :

FSU 09  1, Av de l'Ariège 09000 Foix 

ou Solidaires 09 14 rue des Salenques BP128 09003 FOIX cédex

 

SUR QUELS CRITERES

et COMMENT SERONT REVERSES LES SOUTIENS AUX GREVISTES ?

Le principe de soutien financier retenu est d’apporter une compensation financière partielle aux journées de grèves complètes perdues par les salarié-es ariégeois-es.

Dans la limite des fonds en caisse , une somme forfaitaire par journée de grève (montant à préciser) , à partir de la deuxième journée de grève par mois , sera reversée sous forme de chèque établi au nom du salarié ou avec des chèques restaurants (valeur faciale) ou en numéraire ,

L’anonymat des bénéficiaires est garanti en dehors d’une liste des salarié-es qui sera établie et gérée de façon croisée par les représentants des 2 organisations syndicales et du collectif dûment désignés. Ceci afin de permettre une redistribution des soutiens la plus large possible.

L’adresse postale pour la collecte des dons servira aussi pour les demandes de soutien mais une adresse mail spécifique est créée pour faciliter et accélérer la prise en compte des demandes (des justificatifs des retenues de grève pourront éventuellement être demandés ).

Nous envisageons aussi de tenir des permanences physiques dans plusieurs villes pour recueillir les demandes de soutien financier et remettre les chèques de soutien aux grévistes.

Adresses mails : solidaires09@free.fr  -/-   fsu-09@wanadoo.fr  -/- collectifretraite09@gmail.com

Publié par solidaires09 - dans RETRAITE-E-S
commenter cet article